Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marathon de Rome

Publié le par Jean-Georges

Le 10 avril dernier, André et moi avons pris le départ du 22ème marathon de Rome.

Après une préparation de dix semaines et 500 kms dans les jambes, la fatigue commençait à se faire ressentir, la météo n’était pas très favorable non plus, mais finalement tout c’est bien passé.

Le jour ‘’j’’ est enfin arrivé, à 7h30, direction le colisée où 13884 Marathoniens se dirigent vers le sas de départ  (dans cette immense foule, impossible d’apercevoir André,  ni avant ni après la course).

Le départ est donné à 8h45 avec seulement 12°, mais sous un soleil radieux et c’est ainsi que je me suis élancée avec la deuxième vague, sur cette distance mythique du Marathon.

Au km 2, 13 et 37, Jean-Claude et 2 couples d'amis,  étaient là pour m'encourager, à ce moment là je me sentais encore bien physiquement. Je contrôle ma course et scrute régulièrement ma montre pour arriver à tenir une allure de 5'20" au kilomètre, je tiens le rythme jusqu’au Semi-marathon que je passe en 1h52'36", mais les kilomètres suivant je faiblie légèrement et passe ma moyenne à 5'22".

Au 30ème km, les meneurs d'allure de 3h45 que j'avais en ligne de mire, s'éloignaient de plus en plus et aucune chance de les suivre.

A partir du 34ème, le parcours était vallonné et plein de pavés pratiquement jusqu'à l’arrivée.

Du 35ème au 39ème, mon allure c'est légèrement effondrée (entre 5'24 " et 5'27") puis je commence à avoir mal aux pieds, un début de crampes se manifeste également, mais grâce au gel ‘’coup de fouet’’ et les ravitaillements que je n’ai pas négligés, j'arrive à maintenir mon allure à 5’29’’sur les derniers kilomètres.

chaque fois, j'arrive à maintenir mon allure à 5’29’’sur les derniers kilomètres.

Je passe la ligne d'arrivée en 3h51'34", mon meilleur chrono sur Marathon, mais très fatiguée et mal aux pieds, malgré tout cela, je suis trop contente de ma course.

Je me classe 356ème féminine sur 2777 et 4326ème au scratch sur 13884.

André termine en 4h01'37", lui aussi est content d'avoir franchi la ligne malgré les crampes dans

les deux derniers kms.

Finalement, c'est un marathon que je recommande, le parcours est magnifique, il passe

devant les places St Pierre, Navonne, du peuple, d’Espagne, la magnifique fontaine de Trevi

fraichement rénovée, le Capitole et  sans oublier le départ et l'arrivée devant le Colisée.

Je tiens à remercier André qui m'a accompagné tout au long de cette aventure et tous ceux qui nous ont boostés et coachés lors des longues sorties du dimanche.

Merci à vous.

 

Nathalie

 

 

Commenter cet article