Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trail du Grand Canyon du Verdon

Publié le par Jean-Georges

Le Verdon Canyon Challenge 2011 a tenu toutes ses promesses, le sport et la nature se conjuguent à merveille et nous confortent dans l'idée, que dans un monde qui fuit de plus en plus l'effort au détriment de la facilité, pour se complaire dans la satisfaction immédiate de tous les désirs, la course à pied et à fortiori le trail, représente à souhait, une certaine façon de vivre, une unité corps et esprit, qui tend vers une quête de soi et du bonheur.

Stitched_001-copie-1.JPG

 

Mais trêve de philosophie et revenons à l'aboutissement de toutes ces heures d'entraînement, de petits doutes, d'efforts qui contrairement à certaines rumeurs ou jalousie mal placées, ont été plus que bénéfiques à l'ensemble des « traileurs du RAC ».

Les résultats le confirment, jugez en plutôt.

Dans le 100 km et au classement général :

·         43ème/Bernard Schopp en 20h26mn50sec., 2ème dans la catégorie V2

·         44ème/Jean-Georges Bayer en 20h26mn53sec., 20ème dans la catégorie V1

·         45ème/Bruno Boellinger en 20h27mn1sec., 3ème dans la catégorie V2

·         77ème/Georges Thalmann en 23h05mn4sec., 33ème dans la catégorie V1.

 

PICT0493Bravo à Bernard et à Bruno pour leurs podiums respectifs, pour une première, ce fut un coup de maître. (Avis à l'ensemble de nos détracteurs!)

A noter, 52 abandons dans cette épreuve, dont malheureusement celui de notre ami Laurent Brossard, confronté à de petits ennuis de santé vers le 50ème km. Ce n'est que partie remise pour Laurent, qui, spécialiste des longues distances, va nous resservir l'ensemble, on n'en doute pas un seul instant!

 

Dans l'épreuve du 50 km et au classement général :

        ·         91ème/Marianne Ehrismann en 10h35mn13sec., 4ème dans la catégorie VF1

·         92ème/Henri Weisse en 10h35mn15sec., 11ème dans la catégorie V2

·         96ème/Florian Bayer en 10h36mn42sec., 44ème dans la catégorie SH

·         99ème/Gregory Debs en 10h38mn10sec., 46ème dans la catégorie SH.

  

A noter que Marianne termine au pied du podium, et que 9 abandons ont été enregistrés pour ce 50 Km.

Une petite pensée également pour Guy, qui suite à des ennuis de santé, n'a pu s'aligner au départ. Tous ses collègues du RAC lui souhaitent en bon rétablissement.

Voici pour le côté purement sportif, mais pour agrémenter notre lecture et satisfaire les curieux, voici pèle -mêle, rassemblés quelques uns de nos plus récents souvenirs.

A commencer par le joyau de technologie qu'Air France (surnommé dans ce cas, Air Chance) a mis à la disposition des athlètes du RAC, genre d'hybride avion-fusée, pas très large, mais très, très long, 3 sièges de face et une carlingue amortie depuis des décennies, genre d'avion en forme de suppositoire, censé augmenter l'adrénaline des passagers.

 

Sans titre-copie-12 

L'équipage était au diapason de cette ferraille volante, la mine patibulaire du pilote, cachée en grande partie par de grosses lunettes noires, laissait planer le doute quant à une éventuelle destination à Marseille. (Bernard faillit en arracher le siège!)

 

Le ciel était avec nous et tout s'est passé pour le mieux (on ne trahira personne...), le soleil nous attendait à Marignane ainsi que ….. le minibus.

 

Direction les fameuses roulottes du camping de l'Aigle à Aiguines. 255 habitants pour ce petit village aux traits authentiques, blotti au cœur d'une nature grandiose et sauvage, situé aux portes du Grand Canyon et dominant à perte de vue, les eaux turquoises du Lac de Sainte-Croix.

  •  IMAG6889.JPG 
  • Installation dans les roulottes au confort ….étroit et longitudinal, genre de B&B sur roue, ayant, il est vrai, le net avantage d'être situé loin des autoroutes. Qu'importe, le moral est au beau fixe pour profiter de la dernière journée avant le Trail.

  PICT0272.JPG

  

Traversée du Pont de Galetas qui marque la limite entre les départements du Var et des Alpes de Haute Provence, en surplombant le Verdon qui se jette dans le lac de Sainte-Croix.  

 

.       

 

PICT0231-copie-1.JPG

     

Direction Moustiers, village de 580 âmes, bâti en amphithéâtre à 630 m d'altitude, au milieu de paysages exceptionnels et de deux pitons rocheux qui surplombent le site avec la célèbre étoile d'un chevalier suspendue à 227m.

Repas de midi bien mérité, histoire de reprendre des forces au restaurent « La Provence » à la Palud sur Verdon, village d'environ 300 habitants, situé à 930m d'altitude et point de départ idéal pour un circuit touristique de la route des Crêtes.  

PICT0283Différents arrêts aux belvédères les plus stratégiques pour admirer la magnificence de ces gigantesques falaises de roches calcaires du à l'érosion de la rivière du Verdon.

Citons aussi, pour alimenter notre plaisir, cet arrêt au village de Rougon, bourgade aux allures médiévales, nichée au pied d'un majestueux bloc de pierres et que l'on trouve presque par hasard, à la hauteur du Point Sublime, en empruntant une petite route étroite et sinueuse.

 

Que dire du Trail en soi? C'est à chaque participant de s'exprimer en son âme et conscience.

 

PICT0310

Personnellement, je pense que cette communion entre esprit, sport et nature, est quelque chose de fantastique, sans commune mesure avec tout ce que j'ai pu connaître ou faire jusqu'à présent! 

Cette plongée dans le réel au cœur de ce magnifique décor, dans PICT0441.JPGcette nature sauvage, ces roches rouges grisâtres, le long de sentiers rarement fréquentés, dans des endroits vertigineux d'une beauté à couper le souffle, est une expérience formidable, un apprentissage de la vie, une façon de comprendre que l'on fait partie d'un ensemble, d'un tout, que rien n'est séparé, et que cette sérénité nous conduit vers cette lumière propice à cette paix intérieure que chacun recherche.

Pour le reste et comme dirait Georges, en pointant du doigt les 100 km de son maillot « Finisher » :

rien que du bonheur!

Du bonheur encore sur le chemin du retour, et ces quelques heures de détente à Cassis (Bouches du Rhône), histoire de casser la croûte et faire trempette pour certains dans la Grande Bleue.

Et enfin, dernière ligne droite, en passant par Marseille, pour rejoindre l'aéroport de Marignane, et participer, à nos risques et périls, à un nouveau voyage expérimental dans cette boîte en ferraille dernier cri, qu’Air Chance nous resservait à la même sauce, en léger différé tout de même!

Un dernier mot pour remercier notre ami, Jean-Georges, pour sa lourde implication dans l'organisation de ce périple, et aussi un grand merci à nos sponsors pour leurs soutiens sportif et financier.

Vive le Trail, vive la course à pied et rendez-vous pour tout le monde à l'entraînement.

 

Une dernière petite chose qui me tient à cœur, l'avis de tout le monde peut être respectable en tous lieux et situations, mais la bassesse de propos calomnieux, exprimés par lettre anonyme, ne peut qu'être l'œuvre d'une personne faible, misérable, envieuse et très malade, à qui je recommande une extrême prudence et des soins thérapeutiques appropriés à son cas.

 

Henri Weisse.

 

 

 

Commenter cet article

Henri Weisse 29/06/2011 08:41



Au nom de tous les "Traileurs"


Un grand merci Simone, pour tes encouragements, tes félicitations et ton appréciation, cela nous touche énormément!


Bon été et belles vacances à toi aussi, et si le coeur t'en dit, pour vivre des aventures sportives dans toutes leurs dimensions (un peu de pub ne fait de mal à personne), n'hésite pas à
rejoindre le RAC.La bonne humeur, le sérieux et la détermination sont au programme lors de chaque entraînement ! ( Le mardi et jeudi à 17h30 au Gymnase du Lycée).


A bientôt.



thierry 29/06/2011 07:19



Très bel article et je savais que cela vous plairait....



simone Labarelle 27/06/2011 16:36



Je découvre  avec  respect, envie et admiration vos PERFORMANCES, résultant d'une préparation physique et mentale hors norme. Je vous félicite tous, vos exploits n'ont d'égal que votre
modestie !!!


Bravo à toute et tous, bonne récupération, bel été


s.L



Henri Weisse 22/06/2011 08:03



D'abord merci à Jérôme d'avoir apprécié l'article et à tous les autres pour leurs félicitations! Ensuite pour en revenir à ce lamentable torchon calomnieux écrit avec tellement de courage par un
individu (ciblé) qui mérite la pitié, un dilemne nous est posé : faut-il porter plainte ou faire une quête pour que ce malade ait les meilleurs soins possibles. Tout compte fait, et considérant
que les serpents ont plus de venin que de cervelle, on a opté pour la première solution.


En tout cas je suis d'accord avec Jean-Georges :


"Non, être con, ça n'excuse pas tout !"


 


 



jg 21/06/2011 15:19



Merci messieurs, pour vos commentaires. Courir un trail dans un milieu aussi naturel et sauvage, était vraiment quelque chose d'extraordinaire et fut une expérience très
enrichissante pour chacun(e) de nous.


William, pour répondre à ton commentaire, je dirais que les lettres anonymes n'excusent même pas les cons....  qu'on ne reconnait d'ailleurs pas dans ce cas là, même si le cercle paraît de
plus en plus restreint!


A+ JG



Ester bruno 20/06/2011 21:46



Très franchement bravo á tous pour cette performance, j´adore les photos elles sont magnifiques.... Sa doit être le pied se genre d´aventure. Encore bravo et maintenant bonne récup.


A+ bruno



William Dubois 20/06/2011 19:57



Un grand Bravo a vous tous! Et encore toutes mes félicitations!  Concernant le dernier sujet : "les cons,ça ose tout.....c'est même à cela qu'on les reconnaît !!!"



jerome 20/06/2011 11:47



Bravo à toute la bande et reposez vous bien... le prochain 100 km c'est quand ??? En tout cas bel article !