Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Circuit des Grands-Crus de Rouffach

Publié le

 

Afin de nous éviter deux heures de route de bon matin, Adeline et Grégory ont eu la gentillesse de nous accueillir à Rorschwihr pour la nuit. Encore MERCI à vous.

Du jamais vu ! Nous pensions que la saison de cross était terminée, mais nous nous sommes vite rendu compte que ce n'était pas le cas : pluie, gadoue, vent, froid, verglas (glissade... chutes), neige, re-gadoue (re-chutes), gadoue et encore gadoue. Nous avions la totale. Certes le trail est un sport de nature, mais là, dame nature nous a bien servie.

A 8h nous sommes arrivés à Rouffach sous une pluie battante. À ce moment-là, France bleu Alsace nous a annoncé qu'il neigeait sur les hauteurs du petit ballon. Beaucoup de questions nous ont traversé l'esprit : qu'allons-nous porter ? Pourquoi sommes-nous là ? Sommes-nous prêts à courir dans ces conditions ? Bien que les préinscriptions soient en principe avantageuses, celles-ci nous ont plutôt porté préjudice. En effet, nous ne nous attendions pas à des conditions pareilles.

Néanmoins, nous n'avions plus le choix, nous devions prendre le départ.

trail petit ballon

A 9h30, le coup de feu a retenti ! La course a commencé. Nous portions notre tenue de trail habituelle, mais aussi une veste, des gants! Si si, une veste... Le thermomètre affichait 0 degré, ressentit -6 ! Et cela, toujours sous une pluie battante. Après 1000m de course, nous sommes entrés dans un chemin de terre au milieu des vignes, c'est là que l'enfer a commencé. Il y avait 10cm de boue, nous espérions que cela allait être momentané, mais non, ça n'était pas le cas.Voilà les caractéristiques 2013 du trail :

24,7km et 950D+ dont :

15km avec  5 à 10cm de boue

5km de neige

1km de verglas

3.7km de bitume

 

Classement

Jean-Georges BAYER 2:14:54 / 13 V2M

Florian BAYER           2:23:06 / 8 ESM         

Guy DEBS                  2:38:58 / 55 V2M

Grégory DEBS  s’est aventuré sur le trail du Petit Ballon, 47km 2100D+, son objectif était d’arriver sous les six heures. Avec des conditions similaires aux nôtres, voire pires, en plus long et en plus haut, il arrive à gérer sa course d’une manière remarquable et passe la ligne d’arrivée en 5h55mn, bravo Greg.

 

Voir les commentaires

Préparation X-Trail Courchevel

Publié le par Jean-Georges

A l’instant précis où j’écris cet article, le compteur du x-trail de Courchevel nous rappel que dans 4 mois et 21 jours notre objectif sera atteint.

Il est donc utile de se préparer aux longues sorties et au dénivelé et comme à l’époque du Verdon Canyon Challenge  en 2011, nous allons organiser de longue sortie les samedis, qui nous feront découvrir  les cimes et les vallons des Vosges du nord en passant par la forêt du proche palatinat avec ses ruines et châteaux, jusqu’aux crêtes Vosgienne du Hohneck et du Markstein.

Ce samedi avait donc lieu la première sortie, pas trop longue pour commencer, mais suffisamment vallonné pour nous inciter à alterner marche et course. La participation des athlètes était assez timide pour cette première, je reconnais avoir lancé l’appel un peu trop tard, je ferais mieux la prochaine fois.

Montage créé avec bloggif

 

Le rendez-vous était donné au parking du St.Germanshof où débutait notre circuit qui nous menait jusqu’au château du Berwartstein. Florian, Thierry et moi-même étions les seuls présents, le Camelbak endossé pour nous habituer à cet accessoire vraiment vital pour le X-Trail de Courchevel.

Sur un long faux plat montant, on longeait le Reisbach, petit ruisseau qui nous accompagnait jusqu'au hameau du même nom Reisdorf. Puis on enchaîna avec une longue montée vers le refuge de la Birkenhördter-Linde  avant de redescendre vers le Seehofweiher en contrebas de notre destination finale le Burg Berwartstein. Après quelques photos, question d’immortaliser la promenade, nous nous sommes mis sur le chemin du retour, à ce moment-là le GPS nous indiquait 16km, 1h40mn, nous étions à mi-parcours.

Pour le retour on empruntait la piste cyclable entre Erlenbach et Bobenthal en passant par Niederschlettenbach sur à peu près 6km, à la hauteur de Bobenthal on décidait de  remonter en forêt pour finir notre excursion sur un chemin forestier, beaucoup plus agréable à courir que sur le bitume. Au final, la montre GPS à Florian nous indiquait un dénivelé positif de 820m pour 28km et 3h00 de couse à pied.

 

 

Voir les commentaires

28. Internationaler Hördter Auwald-Lauf

Publié le par Jean-Georges

 

Rien de plus agréable que de commencer la saison « route » sous de magnifiques rayons de soleil.

 

Le thermomètre affichait une température de 0°C, mais la présence du soleil a fortement influencé notre état de forme ! Sans rentrer dans les détails, sachez que les effets des UV sur la forme sont considérables…

 

Se rajoute à cela, un magnifique parcours entièrement tracé au vert, alternant bitume et chemin de terre. En partance de Hördt, le tracé a rejoint la digue du Rhin en la longeant pendant quelques kilomètres avant de retourner au village. Les coureurs du 20km devaient effectuer cette boucle deux fois.

  Hördt

 

À noter, le premier podium en tant que M50 de mon père! Et ce sur sa première course dans la catégorie. À noter également, la participation de Simon Haria sur le 5km.

 

Florian Bayer

 

Résultats :

 

5000 M      
HARIA SIMON     18'28''    6 MJU
       
20000 M      
BAYER FLORIAN 1h24'20''    1 MHK
BAYER JEAN-GEORGES 1h26'08''    2 M50

 

 

Voir les commentaires

Trail hivernal de la Moselotte (CORNIMONT- Vosges)

Publié le par JEAN-GEORGES

 

Après quelques années sans course à pieds (juste de la course d'orientation, mais sans entraînement spécifique), j'ai décidé l'été dernier de rechausser mes baskets. Vous ne me verrez que rarement au stade puisque je m'entraîne à Strasbourg. Mais le RACW, je connais et j'aime bien, alors malgré la distance... Les exploits des athlètes du club et l'expansion de la discipline m'ont donné envie de m'essayer au trail. 

Après un unique cross dans la saison (Championnats du Bas-Rhin), j'ai donc participé à mon premier trail le week end dernier dans les Vosges.

75508-34446000-1361786429.JPG

 

Voici l'épreuve en quelques chiffres:

 

26km - 1350m de dénivelé positif

Météo: entre -4 et -8 °C.

+ de 50cm de neige sur une grande partie du parcours.

Temps clair (heureusement).

585 coureurs classés (+ 160 abandons ou hors délais)

Mon classement: 98ème en 4h28.... Même pas 6km/h...

L'épreuve a servi de support aux championnats de lorraine de trail court.

 

Ça a été une des courses les plus difficiles auxquelles j'ai pu participer. La neige omniprésente, non damée, poudreuse, parfois gelée en bloc a donné du fil à retordre aux 585 finishers. Les montées se font en file indienne, un dépassement dans la poudreuse est trop énergivore. Sur les parties raides, ce sont carrément des escaliers creusés dans la neige par les coureurs qui permettent péniblement d'avancer. Les descentes sont périlleuses, presque du ski sans spatules! Les derniers hectomètres de l'ultime difficulté de jour étaient juste atroces...

Au final, je finis 98ème. A près d' 1h30 du premier. Ce qui laisse pantois, ce qu'est les coureurs arrivés en même temps que moi ont mis jusqu' à 1h30 de plus que l'an passé (édition très peu enneigée).

Malgré la difficulté, je suis satisfait d'avoir terminé. Au final, ce fût une belle expérience au niveau mental, gestion des conditions difficiles, du matériel et du ravitaillement. Un trail magnifique que je conseille  !

 

Thomas Stein

 

Voir les commentaires

10 km de Lauterbourg

Publié le par JEAN-GEORGES

Pour les athlètes du RACW, la saison cross c’est définitivement achevée le 17 février lors des demi-finales de Bischwiller. Malgré quelques bons résultats, cela n’a pas suffi pour se qualifier pour les championnats de France.

Montage créé avec bloggif

 

On oublie la gadoue, on range les pointes et on s’aligne à la première course sur route de la saison qui avait lieu à Lauterbourg. Pour voir ce qu’une belle saison cross peut apporter de bénéfique, il ne fallait surtout pas rater ce rendez-vous.

Les nouveaux licenciés du club sont assez satisfaits de leur résultat, l’amélioration de leur chrono les motive pour la suite. Quand aux moins jeunes de la troupe, les kilomètres commencent à devenir longs, cela n’est pas dû au manque d’entrainement, mais aux années qu’ils accumuuuuulent !!!

Courage les vétérans, tant qu’on arrive encore devant les jeunes, on n’a pas à se plaindre 

 

BRUG THIERRY 0h39'50'' 15 V1M
BOELLINGER BRUNO 0h40'13'' 1 V2M
FUCHS CYRILLE 0h41'17'' 31 SEM
SCHOPP BERNARD 0h45'14'' 2 V3M
ROHE NATHALIE 0h47'59'' 4 V1F
BUCHERT DAVID 0h50'56'' 58 SEM

 

Voir les commentaires

Championnats Nationaux Vétérans en Salle.

Publié le par Jean-Georges

 

Jean-Michel, notre valeureux vétéran a passé le weekend du 9 février à Eaubonne, commune du Val d’Oise dans la région d’Ile de France.

Les Eaubonnais, avaient la mission d’organiser les championnats nationaux des vétérans en salle et Jean-Michel Cardona y a participé en remportant brillamment le concours dans sa discipline de prédilection qui est le Pentathlon.

Avec 112 points d’avance sur le second (2905 sur 2793), il monte sur la première marche du podium dans sa catégorie.

 

100_0490.JPG

 

Bravo Jean-Michel pour ton titre de champion de France, tes copains de club sont fiers de toi.

 

Jean-Michel m’a transmis ses résultats :

Le 60 m haies : 11’82’’ (ma meilleure perf depuis 2008)

La longueur: 4m26 (pas terrible)

Le poids : 8m85

La hauteur :    1m47 (j’ai vraiment frôlé les 1m55)

Le 1000m :      3’30,88

 

Mon objectif se situe plutôt fin mars, mais je suis déjà très satisfait de mes résultats.

Jean-Michel.

 

Voir les commentaires

Bike and Run

Publié le par Jean-Georges

 

C'est avec plaisir que j'avais accepté l'invitation de Loic Weibel, un copain du tennis, pour participer au Bike & Run de la Wantzenau.

Cette même épreuve, on l’avait déjà disputé ensemble en 2011.

 

Bike und Run

 

Ce matin-là, un temps froid et sec nous accueillaient à La Wantzenau, mais après un bon échauffement la machine était fin près.

 Je me suis présenté sur la ligne de départ où tous les coureurs à pied attendaient le signal pour effectuer un premier tour d’honneur de 1000m, question d’étirer le peloton. Au passage j’ai embarqué mon compagnon Loïc et on enchaîna ensemble des relais (VTT / course à pied) tout au long du circuit de 13km, qu’il fallait parcourir deux fois.

On se relayait tous les 400/500m, car il fallait passer en duo aux différents points de contrôles éparpillés sur le parcours.

Seul petit désagrément, ma chute en VTT, mais j’avoue que je suis plus à l’aise dans mes baskets que sur un vélo.

Finalement on termine notre aventure à la 36e place au scratch sur 171 avec un temps honorable de 1h33m57s en améliorant notre chrono de 2011 de plus de cinq minutes.

 

Voir les commentaires