Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

27ème Semi-Marathon du glacier d'Aletsch (Suisse)

Publié le par Jean-Georges

 

          Depuis 1986, une course de montagne de première catégorie est organisée à Bettmeralp, village du canton du Valais, en Suisse. L’originalité de cette course est que son parcours se distingue par un cadre naturel à couper le souffle. En effet, celui-ci est tracé le long du plus grand glacier d’Europe, le glacier d’Aletsch, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, pour sa vue sur le glacier et les sommets de plus de 4 000 mètres; le Jungfrau et le Bietschhorn.      

        Aletsch-20Halbmarathon.jpg

          

          Samedi 23 juin, 8h. Le rendez-vous est fixé place de la gare, à Wissembourg. Pour rassembler la troupe en partance pour la Suisse avec comme objectif d’affronter le mythique glacier d’Aletsch, deux minibus sont nécessaire pour véhiculer les quelques 17 athlètes et accompagnateurs. Après avoir traversé notre belle Alsace nous passons la frontière pour enfin apercevoir les montagnes enneigées de notre Suisse voisine. S’en suit un long périple à travers ce merveilleux pays, où les vaches sont à première vue les seules habitantes de la confédération. Nous poursuivons notre route à travers montagnes et vallées en prenant un raccourci, digne de ce nom. Le RACW toujours à l’affut de découvertes et de nouvelles expériences tente de se laisser errer par un train en empruntant le tunnel du Lötschberg. Tunnel ferroviaire qui relie Kandersteg (canton de Berne) à Goppenstein (canton du Valais) sur une distance de 14612m. Drôle de sensation de se retrouver dans l’obscurité totale pendant 15 interminables minutes … Claustrophobes s’abstenir !

 P1430231.JPG

 

          15h, arrivée à Betten Talstation. Nous rejoignons Bettmeralp en téléphérique et là que d’émerveillement, tous le monde est impressionné par la magie de ce village des plus typiques et sans circulation automobile.

 

          Une fois installé dans son nid, chacun fait comme bon lui semble. Certains n’ont pas résistés à la sieste après ce long voyage. D’autres ont préféré se dégourdir les jambes en faisant un petit footing pendant que d’autres encore ont visité le village. 18h, rendez-vous à la Pizzeria du village pour avaler non pas une pizza mais une bonne assiette de pâtes (certains n’ont pas résisté à la pizza, ni aux boissons fermentées à base d'orge et de houblon). Le match de football France-Espagne, à quoi bon ? Sachez qu’au RACW nous sommes fiers de porter notre maillot et défendre nos couleurs. En réalité ce ne sont pas nous qui portons le maillot, c’est lui qui nous porte… Vous l’aurez compris, la course du lendemain nous aura été beaucoup plus importante.    

 

P1430251.JPG           

          Dimanche 24 juin, 9h. Les athlètes du RACW se donnent rendez-vous sur la ligne de départ pour se mettre tout doucement dans l’ambiance. 9h45, la plupart de ces derniers prennent le départ avec la première vague. En partance de Bettmeralp, à une altitude de 1957m, le semi-marathon d’Aletsch se poursuit à travers un paysage hors du commun pour atteindre son point culminant,  le sommet du Bettmerhorn à 2650m. Avec un dénivelé cumulé de 1200m à gravir dont 400 m rien que pour les deux derniers kilomètres…

 

2721956_p.jpg

  QUE DU BONHEUR ! N’est ce pas ?

 

          Effectivement, le tracé de cette course nous offre des paysages à couper le souffle, le bettmersee, la villa Cassel, des sentiers inimaginables qu’il faut avoir emprunté pour en connaitre les sensations et enfin le grand, le mythique, le plus beau glacier d’Europe; le glacier d’Aletsch.

 

SBP005301v-copie-1.png

           

          Cette course a été très éprouvante pour nous, néanmoins, nous avons tous trouvé la motivation notamment grâce aux nombreux encouragements. En effet, lors de notre passage, les vaches (qui semblaient très intéressées par la course) ont fait sonner leurs cloches, les enfants ont crié nos noms inscrits sur nos dossards,  ce qui nous a permis de continuer à avancer malgré les douleurs qui deviennent de plus en plus insupportables :

 

P1430467.JPG  “Fardégél noch è mol, der scheiss kràmpf  !”

 

          Les ravitaillements nous ont permis de reprendre des forces notamment grâce à la nourriture servie, mais également grâce aux paroles toujours très encourageantes des bénévoles. Lors de notre arrivée au sommet, nos accompagnateurs ont su nous soutenir et nous motiver pour les quelques mètres restants (les plus éprouvants).

  P1430606.JPG

        

          Après être arrivés, nous avons décidé d’encourager Laurent lors de son arrivée plus tardive étant donné qu’il a pris son départ avec la dernière vague. Celui-ci a été très touché par cet esprit d’équipe.

  P1430629.JPG

           

          Après s’être ravitaillé au sommet, nous avons immortalisé notre visite du glacier en prenant quelques photos. Suite à cela, certains d’entre nous ont décidé de redescendre en télécabine, tandis que d’autres ont eu le courage de redescendre à pied (voire même en courant). Les plus rapides d’entre nous ont réussi l’exploit de descendre en 28 minutes les 1200m de dénivelés négatifs. Sans perdre une minute et pour compenser leur avance, ces derniers ont décidé de se faire couler une bière. La récompense a été bien méritée !

 

P1430683.JPG

 

          18h, apéritif Zeit chez Pierrot. Celui-ci avait prévu le coup en achetant une grande quantité de bière. Une heure plus tard, nous avons continué cette soirée dans un restaurant du village. La soirée fut festive entre les blagues à Loulou et l’euphorie de Laurent. Les festivités se terminent tard dans la nuit sur la terrasse du restaurant avec un bon schnaps apporté par Bernard.

 

          Lundi 25 juin, 8h. Réveil dans le brouillard, non pas à cause de la nuit passée mais de la météo qui a gentiment attendu notre départ pour nous donner du mauvais temps. Après un bon petit déjeuner, nous voilà repartis. Sur la route, nous avons décidés de nous arrêter le temps d’un instant pour visiter le plus grand lac souterrain navigable d’Europe à St Léonard. S’en suivait une route interminable pendant laquelle nombreux d’entre nous en on profité pour dormir.

               

          Cette aventure aura été magique pour chacun d’entre nous.  Vivre le temps d’un Week End dans un petit village perché en haut des montagnes, fut tout simplement une expérience hors du commun. Nous nous sentions comme dans une bulle. La course quant à elle était très impressionnante, non seulement pour son profil et son environnement sorti tout droit d’une image de carte postale, mais aussi pour son niveau qui était très relevé. Nous pouvons être très fiers de nos athlètes qui ont donné le meilleur d’eux même pour arriver au sommet.

 

          Nous tenons à remercier tous les participants pour leur bonne humeur permanente, que ce soit à 7h du matin ou a 23h, les sourires étaient omniprésents.

 

 

Texte: Morgane et Florian

  

Résultats:

  

JEAN-GEORGES BAYER 2h17'28'' 38 M45
THIERRY BRUG 2h17'58'' 42 M45
VICTOR PFISTER 2h19'24'' 41 M20
GEORGES THALMANN 2h25'20'' 69 M45
BRUNO BOELLINGER 2h26'36'' 38 M50
FLORIAN BAYER 2h28'10'' 70 M20
BERNARD SCHOPP 2h32'55'' 20 M55
IFFRIG ETIENNE 2h39'20'' 16 M60
LAURENT BROSSARD 3h29'20'' 187 M50

  

 

 

 

Voir les commentaires

Semi-Marathon d'Aletsch

Publié le par Jean-Georges

 

Pour résumer en quelques mots cette course qui fut également la sortie annuelle du RACW, je dirais la course la plus dure et la plus belle que j’ai pu courir.

P1430473.JPGTout d’abord la plus dure, avec son dénivelé élevé, avec surtout ce « mur » dans les 4 derniers kilomètres, c’est juste incroyable que les premiers arrivent à courir dans cette partie, mais aussi l’altitude : l’oxygène se fait bien plus rare à 1900 mètres, alors s’il faut en plus courir…

Ensuite la plus belle avec des paysages à couper le souffle, imaginez-vous entrain de courir à 1900 mètres, sur des petits sentiers en face de grandes montagnes comme le Matterhorn (Cervin pour les francophones) et la dernière partie sur la Crête le long du plus grand glacier d’Europe, l’Aletsch !  MA-GNI-FI-QUE !!!

L’organisation était très bien organisée, avec la remise des dossards à la sortie du téléphérique, puis avec tous les ravitaillements disposés le long du parcours et j’en passe des meilleures.

Et enfin l’ambiance, tout d’abord l’ambiance interne, avec nos animateurs attitrés (je ne citerais pas de noms) et l’ambiance pendant la course, surtout dans le dernier mur. On se serait presque crus au centre du village lors de la Streisselhochzeit !!

Vivement la prochaine grande sortie, (Sierre Zinal ? en passant, notre cher ami Georges à de nouveau eu de la chance, en gagnant l’inscription pour cette autre course mythique)

 

Victor

 

Voir les commentaires

Nussdorf et la Rotonde

Publié le par Jean-Georges

 

P1420312.JPG

  

  

Henri, qui ne pouvait pas participer au semi d’Aletsch, c’est aventuré côté Allemagne ce samedi. Avec Simon et Marianne, ils ont tous les trois participé au 5 km de Nussdorf et comme à chaque fois le podium était à leurs portés.

Henri se classe 6éme au scratch avec un temps de 19’31, mais malheureusement pour lui il n’y avait  pas de classement par catégorie et a été classé avec les MHK.

 

  P1420434.JPG

 

 

  

 

Marianne quant à elle, n’a pas besoin de classement par catégorie pour monter sur le podium, même scénario pour elle, classé chez les WHK en tant que vétérane, elle fait 2ème avec un super chrono de 20’57’’.

 

 

P1420161.JPG

  

  

 

 

Notre jeune ami Simon, profite pour battre son record personnel sur la distance et passe sous la barre des 20’00’’ en se classant 1er  MJU avec un temps de 19’50’’.

   P1430742.JPG

  

  

  

 

Le même Weekend avait lieu les 10 km de la rotonde.

Sylvain, un athlète licencié au RAC depuis une  bonne saison  en a fait sa première compétition. Travaillant en tant que pâtissier dans un restaurant de bonne réputation, ne lui laisse guère le temps le weekend. Il fini son premier 10km avec un  chrono de 41’12’’.

Bravo à nos athlètes !

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Résultats des derniers quinze jours

Publié le par Jean-Georges

 

 

ZWEI SEEN LAUF (Autriche) 204m D+    
       
25,5 KM      
ETIENNE IFFRIG 2h11'00'' 6 M60

ZSL12FF118100 0581

  

 

 

 

 

 

     

 

 

 

RELAIS TRIATHLON KRAICHGAU (19ème équipe relais sur 130)
       
SEBASTIEN JOST natation 1,9 km 0h28'53''
JEAN-MARC SCHMALTZ vélo 90 km 2h47'07''
JEAN-GEORGES BAYER course 21,1 km 1h29'21''

triathlon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TRAIL DU KOCHERSBERG  400m D+    
       
24 KM      
GEORGES THALMANN 2h01'07'' 42 V1M
LAURENT BROSSARD 2h30'32'' 40 V2M

Sans titre-copie-10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COURSES DE MORSBRONN      
       
1600 M      
OCEAN SPAETER 0h05'26'' 1 BEM
       
10,4 KM      
YANNICK EGLIN 0h48'17'' 26 SEM
FLORIAN BAYER 0h48'18'' 27 SEM
ANDRE JOERGER 0h48'23'' 2 V3M
JEAN-GEORGES BAYER 0h48'24'' 24 V1M
ETIENNE IFFRIG 0h48'44'' 3 V3M
THIERRY BRUG 0h48'44'' 25 V1M

morsbronn2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Courses de la Saline Soultz sous Forêts

Publié le par Jean-Georges

 

Très belle moisson pour le RACW. Bruno, Marianne et André  font un podium individuel, chacun(e) dans sa catégorie et Florian, Bruno, Georges  et Henri gagnent le troisième prix par équipe derrière les 2 équipes du Running Team SCHWEIGHOUSE. Bravo!

 

P1420233.JPG

  Tout ce beau monde se retrouvera à Morsbronn le Weekend prochain.

 

 

5000 M

     
THIERRY BRUG 0h18'53'' 6 V1M
SIMON HARIA 0h20'25'' 5 CAM
       
10000 M      
FLORIAN BAYER 0h37'22'' 11 SEM
BRUNO BOELLINGER 0h37'37'' 3 V2M
STEPHANE ROTT 0h37'55'' 13 SEM
VICTOR PFISTER 0h38'33'' 14 SEM
GEORGES THALMANN 0h39'23'' 9 V1M
HENRI WEISSE 0h39'30'' 10 V2M
XAVIER PFISTER 0h40'18'' 2 JUM
MARIANNE EHRISMANN 0h41'52'' 1 V1F
BERNARD SCHOPP 0h42'05'' 15 V2M
FREDDY MOTZ 0h42'21'' 16 V2M
ANDRE JOERGER 0h44'57'' 1 V3M
LAURENT BROSSARD 0h57'23'' 32 V2M

 

 

Voir les commentaires

Championnats de France Universitaire

Publié le par Jean-Georges

 

la-robinsonnaise-2012-afficheEn plus d’avoir coaché l’équipe de l'Université De Strasbourg avec trois de mes collègues, je me suis aligné sur le 10km lors de ces championnats de France. Le 10km se déroulait dans le cadre d’une course régionale « La Robinsonnaise » à Le Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) ville classée la plus fleurie d’Europe !

   

Après 7h de bus dont 2h sur le périphérique ! J’avais vraiment hâte d’en découdre !  Je n’attendais que cela avec mon équipe.  Le parcours était vraiment magnifique ! Sans doute l’un des plus beaux que j’ai pu faire. Nous avons traversé de merveilleuses petites ruelles ainsi que des parcs merveilleusement aménagés. Sans aucun doute ville la plus fleurie d’Europe. Le parcours était fait de long faux plat montant et descendant. Pas visible à l’œil nu, mais faisant mal aux jambes J de plus le thermomètre de la ville affichait 33° le soir à 19h et cette chaleur se faisait vraiment ressentir ! Peut être moins pour le Kenyan Moses Kipruto qui remporte l’épreuve en 31’22 ! Moi je finis 42ème en 39’16 ce qui me permet de me classer 17ème universitaire ! Je suis assez satisfait de ce chrono !

 

100_4543---Copie.jpg 

Avec la merveilleuse prestation de l’équipe de l’Université de Strasbourg composée de Cyril HUSSER 34’28, Benjamin WALTER, 35’24 Johan PECK 37’04 et Florian BAYER 39’16, ont remportent le titre de Champion de France Universitaire par équipe !

 

Florian BAYER

 

Voir les commentaires

3ème Pentes et Côtes

Publié le par Jean-Georges

 

Pentes-et-Cotes.JPG

 

Résultats de nos athlètes: 

4 990 m      
HARIA Simon 20'41'' 1 CAM
LAFOND Michel 20'50'' 1 V3M
EHRISMANN Marianne 21'27'' 1 V1F
LUTZ Thibaut  22'00'' 2 MIM

9 980 m

     
BRUG Thierry 39'51'' 5 V1M
PFISTER Victor 39'58'' 1 ESM
WEISSE Henri 42'36'' 5 V2M
PFISTER Xavier 43'50'' 2 JUM
MOTZ Freddy 46'58'' 11 V2M
IFFRIG Etienne 47'16'' 1 V3M
EGLIN Yannick 48'47'' 23 SEM

 

 

Les résultats complets

du

4990m / 9980m

 

 

 

Voir les commentaires

Un athlète hors norme

Publié le par Jean-Georges

Jean-Michel Cardonna est un homme de défis. Afin de célébrer ses 55 ans, il a effectué l’ascension du Mont-Blanc avec son fils cadet.

jean-michel-cardonna-un-sportif-accompli-de-55-ans-photo-dn.jpg

Il a également participé récemment au marathon de Paris. Et avec ses deux fils, sportifs également, il a enchaîné un raid nature avec du VTT, du canoë, du roller, de l’escalade, du tir à l’arc et de l’équitation. Et enfin, tous les trois à nouveau ont survolé le massif vosgien pour un périple en paramoteur, leur pratique de loisir.

Par ailleurs, une semaine avant son marathon, il a participé au championnat du monde vétérans en Finlande, où il a pris la 16ème place en décathlon (épreuve combinée de course, saut et lancer en athlétisme) qui par ailleurs est sa spécialité sportive au titre de licencié du club de l’ANA-RAC de Wissembourg. Mais il relativise ses résultats, car ils sont peu d’athlètes à pratiquer ce sport après un certain âge.

Objectif Pologne

Pour sa part, il persiste dans cette activité, afin se maintenir physiquement, mais également pour se faire plaisir en variant les disciplines, tout en se donnant un objectif à atteindre, comme pour ses défis.

Il faut souligner qu’il bénéficie de bonnes conditions d’entraînement au Parc des Sports de Haguenau entre 12 et 14 h (il travaille au sein de la direction de la Jeunesse et des Sports de la Ville), ainsi que sur la piste de Wissembourg où il côtoie ses collègues vétérans qui drainent également de bons résultats, mais sur route quant à eux.

Il se prépare dorénavant pour les championnats d’Alsace et de France en juin et éventuellement en cas de qualification, pour le championnat d’Europe en Pologne au mois d’août.

 

texte DNA

 

 

Voir les commentaires