Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COURSE TELETHON DE BRUMATH

Publié le par Jean-Daniel Bernold

Dimanche 25 novembre 2007 : une date ordinaire ? Sûrement pas ! C'est le jour de la compétition que Jeanda a choisi pour faire une tentative de passage sous les 35' au 10km. Encouragé par notre coach Jürgen, qui me concocte et suit depuis peu mes entrainements, et tous les collègues du RAC (merci Jean-Georges de m'avoir rappelé la veille la célèbre phrase du coach : Locker bleiben !!), j'étais bien stressé et impatient d'en finir pour voir le résultat.
Ce sont les premières courses à Brumath, mais je dois dire que l'organisation n'est pas mal du tout : récupération rapide des dossards au centre socio-culturel (pour moi c'est super important, 15' à attendre son dossard peut me pourrir toute la course !)
Il fait environ 4°C, une fine bruine nous humidifie par intervalle, mais ma concentration est à son comble, rien ne peut me perturber.
Je cours le 620m avec Lisa (ma fille), qui part comme une bombe, à tel point que j'ai eu peur de me blesser en la suivant … elle termine dans un sprint explosif après une dure dure montée, heureuse et avec une médaille souvenir de plus !
Je pars ensuite m'échauffer, les sensations sont bonnes, ça s'annonce bien. Dix minutes avant le départ, je suis en tenue, sur la ligne, prêt à en découdre. Mince, les courses ont pris du retard, on part dix minutes plus tard, et je commence à me refroidir à force de poireauter.
Pan !! C'est parti, un 1er km couru en 3'28, je ne voulais pas partir trop vite, c'est bon. 2ème en 4'15 !!! Quoi ? Il y a une couille quelque part (excusez du terme mais je vous livre mes impressions à chaud …). A partir de là je ne calcule plus grand-chose, si les km sont faux c'est foutu pour les repères (encore un truc qui m'énerve : soit on fait des km qui font 1000m, ou alors on fait rien !). Bref, à partir du km3 jusqu'au km8 je suis seul à me répéter inlassablement : bleib doch locker ! (c'est d'ailleurs assez efficace). Un dernier en 3'15 pour un temps final de : 35'50 …. Un peu déçu, car de très bonnes sensations tout au long du parcours en faux-plats et relances …
Ce n’est pas très grave, je ne dois pas être encore assez prêt pour perfer à ce niveau, mais ça va venir, Jürgen l'a dit ….. Alors au boulot !
Conclusion sur cette course: bonne organisation, parcours chiant, mais c'est pour le téléthon: alors n'y allez pas pour perfer, faites-vous plaisir et une bonne action dans la foulée …. !

Commenter cet article

Jean-Georges 29/11/2007 22:53

Salut jeanda
Après avoir mis ton texte sur le blog, j’ai eu un commentaire de Jérome, un collègue de course qui te propose d’essayer un 10 km en Allemagne (Rheinzabern) qui est réputé d’être plat, rapide, mesuré. Je peux te dire qu’il a bien raison car je faisais cette course tout les ans avant de préférer le Cross. Je me porte même volontaire pour t’accompagner ce jour là, pour te supporter jusqu’à la ligne d’arrivée et te permettre enfin d’améliorer ta perf sur cette distance sadique. Il faudra par contre laissez tomber Illkirch car Rheinzabern c’est le Weekend d’après

On en reparlera Lundi.
Bon Weekend à la Famille Bernollo

A+JG

jerome 29/11/2007 22:16

pfhh, c'est pas grave ! Moi il m'a fallu une eternité pour passer sous 35 min. Tu n'es pas si loin que tu crois. Courage !Ouais, alors la je te donne raison. En France pas fichu de faire partir une course à l'heure ou de mesurer 1000m exactement.Petit conseil: fait une tentative à Rheinazbern mi-décembre. Le parcours est super plat, avec une très bonne concurrence (tu peux courir en groupe et ca rend la chose plus facile !) et une bonne orga.a+j.