Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Divers résultats

Publié le par Jean-Georges

 

  • 11-juin
       
Courses de Soultz sous Forêts DECK JOEL 0h17'01'' 1 sem
4,8km HAUSBERGER CHRISTIAN 0h19'48'' 5 v2m
         
Trail du Kochersberg  SCHOPP BERNARD 2h35'03'' 1 v3m
26km / 430m D+ LE FUSTEC EMMANUEL 2h47'01'' 36 sem
         
  • 12-juin
       
Montée du Grand Ballon POYET CHRISTINE 0h56'32'' 8 sef
9km / 822m D+        

Voir les commentaires

La Voix du Nord

Publié le par Jean-Georges

Un ami de Dunkerque qui est bien connu des athlètes du RACW, c'est fait interviewer par la Voix du Nord, journal qui est pour le Nord ce qu'est les DNA pour les Alsaciens.

Régulièrement il vient en Alsace pour sa belle-soeur qui habite Birlenbach et naturellement il vient nous voir au stade pour faire quelques séances avec nous, il appelle cela faire son stage au Rempart Athlétisme Club Wissembourg. 

(Pour info, il vient de participer aux championnats de France du 10km à Langueux en Bretagne et sur un parcours très exigeant et très vallonné il fait 12ème Master 4 en 45mn.)

Pour le connaître un peu mieux, je vous laisse découvrir l'article qui a été diffusé le 11 juin 2016.

 

Jean-Baptiste Duthoit galope encore bien à 70 ans !

Passionné d’athlétisme et de sport, Jean-Baptiste Duthoit s’entraîne cinq fois par semaine. Et lâche encore les quadras, simples coureurs du dimanche. Cet homme à l’énergie débordante, très impliqué dans les organisations de course, raconte sa passion, indispensable à sa vie. Intarissable.

Jean-Baptiste Duthoit a rapidement compris qu’il courait plus vite que la moyenne. « M. Bajemon, le directeur de l’école de l’Esplanade, nous faisait courir autour de la cour. Il me faisait partir avec un tour de retard. Je devais rattraper les autres. J’ai été aidé par cet adulte. L’éducation est très importante. »

Les rencontres aussi. Le Dunkerquois commence par le vélo, rêve de devenir pro, mais l’hiver, il meuble la trêve en faisant du cross. « Jean Castelyn, de l’USD, m’a pris sous son aile. Je me souviens des entraînements au fort des Dunes. Il faisait noir, il mettait les phares de sa voiture pour éclairer la côte. Il y avait de la neige par terre. » Seulement, peu après, aux championnats de France cadets, ça paie. « Il m’a dit : attaque. Et je suis parti. » Un titre de champion de France, ça marque. Il ne quittera plus l’athlé. Souvenirs à profusion. « J’ai été champion des Flandres de cross à 21 ans devant Michel Bernard, qui était international et revenait alors d’un accident. On était passé en 25’26 au 8e kilomètre. Tu es dans la dernière ligne droite, tu as un international devant toi, tu te dis, je le bouffe ! », sourit-il.

Jean-Baptiste Duthoit a fait de la compétition jusqu’à 25 ans, puis il a arrêté. Cela coïncidait quasiment avec le début de sa vie professionnelle, comme photographe, à son compte, rue Nationale. « J’avais gagné mon premier appareil à… une course. Ça a été une révélation. En fait, il y a trois choses que j’aime depuis tout petit : le sport, l’environnement, être dans la nature, et les activités artistiques, comme la photo. »

Cette parenthèse est l’une des clés de sa longévité, selon lui. Son corps s’est reposé. «Derrière, j’ai fait du cyclotourisme, des compet’ de bowling, du foot, du tennis de table. » Retour à l’athlé, à 38 ans.

Le Nordiste vit athlé entre ses responsabilités (Il est toujours au comité directeur de l’USD, il est vice-président du Challenge Dunes de Flandre et vice-président d’UNIRUN) – il a fait partie des personnes qui ont lancé le cross de l’Acier – et la pratique. Fraîchement retraité après une fin de carrière dans la communication et l’événementiel, il a remis les gaz. Cinq séances par semaine. « Je fais entre 50 et 70 km par semaine ; le maxi que j’ai fait, jeune, c’était 200. »

Jean-Baptiste Duthoit ne cache pas que le sport participe à son bien-être. « Je me suis blessé, cet hiver. Je ne faisais qu’un footing par semaine, ça n’allait pas. J’avais le sentiment de tomber dans la vieillesse. »

Ce week-end, le Nordiste sera jeune. Il veut savoir s’il est suffisamment remis pour être en lice aux championnats de France (10 km), à Langueux, près de Saint-Brieuc, samedi prochain. Du coup, Foulées loonoises, ce samedi, 10 km à Buysscheure ce dimanche… Tranquille.

Évidemment, on ne gambade pas à 70 ans, semelles légères, sans faire attention à son mode de vie. Jean-Baptiste Duthoit prend soin de bien choisir ce qu’il mange. « Mon alimentation, c’est 80 % bio. L’alcool, c’est exceptionnel, ça peut être une bonne bouteille. Les frites, c’est peut-être une fois par trimestre. Du coup, on les apprécie encore plus. En fait, je mange beaucoup de légumes, je mange de tout, mais je me discipline. »

Le Téteghémois ne connaît pas l’embonpoint (1,74 m ; 59 kg). Ni les soucis de santé, d’ailleurs. Un lit d’hôpital ? De la science-fiction pour Jean-Baptiste Duthoit. « Je n’ai jamais mis un pied à l’hôpital comme patient. Je n’ai jamais été opéré, je n’ai jamais eu un point de suture », affirme-t-il en espérant que ça dure le plus longtemps possible.

La course à pied conserve. Et maintient en forme. L’athlétisme n’occupe pas toute sa vie et il avoue passer deux heures, chaque jour, à s’occuper de son jardin et de son potager.

« Mon médecin était surpris la première fois. Je suis à 44 de pulsation cardiaque, au repos. Ma mère a vécu jusqu’à 93ans et mon grand-père maternel jusqu’à 91 ans. »

On appelle ça une génétique favorable. L’athlète nordiste a entraîné son petit-fils, Andreas, qui préparait un trail, il y a peu. Et suit Ambre, sa petite-fille. « Elle a 14 ans, elle a fait 3’27 au 1 000 m. Quelle satisfaction ! Elle s’accroche. Ça, tu l’as ou tu ne l’as pas. » Fier et connaisseur, le papy.

Jean-Baptiste Duthoit a du recul. S’il sait que ce qu’il fait à son âge est assez impressionnant, il avoue son admiration pour d’autres athlètes. « Je suis allé en stage en Alsace. J’ai couru avec un Allemand de mon âge. Il venait de faire 3 h 29 au marathon. C’était son 238e marathon ! (…) Je suis admiratif de ce que fait aujourd’hui Jean-Claude Demarque (ELAN 59). Il a le record d’Europe du 800 m en 2’28. Quand tu vieillis, les distances courtes, c’est dur. On sent nos articulations. Et puis, le cœur ne peut plus monter comme avant. »

 

Voir les commentaires

Côté Piste

Publié le par Jean-Georges

  • Championnats de France Vétérans

CARDONA Jean Michel : 3ème heptathlon 55M  2550 pts / Longueur - 4.26m / 200m - 29’’41 / 1500m - 5’52’’07 / disque - 80m / javelot -31.06m / 5è perche 2.80m.

 

  • Championnats interrégionaux

PFEND Manon:  6è – 800m 2’33’’16

SCHMITTHEISLER Marie:  2ème 400m haies 67’’07

 

  • Championnats d’Alsace

CORNEILLE Jeanne:  7è - 50m - 7’’37 / 4è - 100m - 13’’93 / 8è marteau – 19.16m    

CAMBERLEIN Léo: 50m - 8’’10 / 12è - longueur - 3.88m / 7è disque-19.51m / 16è triathlon - 69 pts

GREFFE Geoffroy:  2è 1000m - 303’’38  / 4è poids - 10.20m / 4è javelot - 28.31m / 7è longueur 4.69m / 5è triathlon 103 pts

Minimes:

BAUER Celia:  7è marteau – 19.48m

CAMBERLEIN Emma:    3ème triple – 10.63m / 5è 100m - 13’’69           

CAMBERLEIN Zoé:  1ère triple – 11.05m / 6è 100m – 13’’85 / 6è disque - 24.24m / 4è triathlon - 94 pts

GRAUSS Lisa:  5 è 1000m – 3’13’’77 / 6è marteau – 23.09m

PFEND Claire: 14è 1000m - 325’’19 / 4è marteau - 29.48m / 13è longueur 4.18m / 11è triathlon 103 pts

Vétérans:

CARDONA Jean Michel V2M:  Champion d’Alsace 400haies 77’’08 / Champion d’Alsace Perche 2.71m

 

 

Voir les commentaires

La Transju'Trail

Publié le par Jean-Georges

Leur slogan était de se faire plaisir, voir du pays et passer un wee-kend entre copain dans le jura, objectif atteint pour quatre traileurs du RAC

C’était entre Morez et la station de ski Les Rousses que se disputait leur deuxième étape du Trail Tour National.

36km de pure nature, 2000m de dénivelé positif et tout cela sur un parcours gras et humide. La montée vers la Dôle à quatre pattes (2.5km / 460m D+ / 44mn) et les descentes sur les fesses tellement cela glissait, ambiance de cross country.

L’esprit d’équipe était au premier rang, à quatre, côte à côte, la même tenue et presque la même allure, ils crapahutaient ensemble les pentes du Haut Jura.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Markus Gruber 90ème V1m, Thierry Brug 91ème V1m, Jean-Georges Bayer 29ème V2m et Bruno Boellinger 30ème V2m.

Clic sur la photo pour visionner l'album complet

 

Les fans du jour qui étaient présent  à chaque ravitaillement pour encourager les leurs, motivaient nos traileurs en hurlant leurs prénoms inscrits sur les dossards, ils leur ont même trouvé un surnom ‘’les Daltons rouges’’, allez savoir pourquoi !

Après 5h42'33'' de course et sous une pluie battante, ils passaient ensemble la ligne d’arrivée.

 

Marielle et Yvon participaient au 23km / 1100m D+, eux aussi avaient choisi de faire leur course ensemble. Départ à Prémanon, arrivée à Les Rousses et la montée vers la Dôle ne leur fût pas épargnée.

En couple, ils franchissent la ligne d'arrivée en 3h15'10'', Marielle Kuntz 14ème V1f et Yvon Becker 124ème Sem.

La Transju'Trail
La Transju'Trail
La Transju'Trail
La Transju'Trail
La Transju'Trail

Leur prochaine et troisième étape du TTN sera le Trail de la Valée des Lacs à Géradmer le 19 juin prochain.

28 km - 1300 m de dénivelé Positif 99% de chemins et sentiers tracés dans la montagne Vosgienne. En semi auto suffisance (1 ravitaillement) dans la pure éthique du Trail.
Départ le dimanche à 9h00 au bord du lac de Gerardmer. Le circuit emprunte La Roche du Rain, La Mauselaine, La Roche Ferranti, Le lac de Lispach, La Roche des Vieux Chevaux, Le Collet de la Mine, Longemer , Les Plombes, Grouvelin, Les Bioquets, La Mexelle et retour au bord du lac.

 

 

Voir les commentaires

Côté PISTE

Publié le par Jean-Georges

 

Championnats d’Alsace

GREFFE Geoffroy est champion d’Alsace avec le relais benjamins 800-200-200-800 ANA

Cadets :

PFEND Manon:  4ème du 800m 2’23’’56

HULTER Baptiste:  11ème du 1500m 4’37’’39

Espoirs

SCHMITTHEISLER Marie:  1ère du 400m haies  66’75 - 2ème du Triple saut 10m87

 

Championnats du Bas-Rhin

Cadets :

PFEND Manon:  3ème du 400m 61’’55 - 200m – 28’’45

HULTER Baptiste:  7ème du 800m 2’10’’53

Espoirs

SCHMITTHEISLER Marie:   2ème du 200m 27’’64 - 1ère du 400m  61’15''

Benjamins

CORNEILLE Jeanne:   2ème du 100m 13’’73 - Champ. du Bas-Rhin relais 4x60m - Longueur 3m65 - marteau 20m99

CAMBERLEIN Léo:  50m 8’’24’ - longueur  4m02 - disque 19m01

GREFFE Geoffroy:   1er  javelot  29m64 - 3ème 1000m 3’07’49 - longueur  4.57m - poids 9m65

Minimes

BAUER Célia:  100m 14’’64 - longueur  3m92  - marteau 22m17

CAMBERLEIN Emma: 3ème 100m 13’’44 - 2ème triple 10m71 - poids 5m08

CAMBERLEIN Zoé:  2ème 100m 13’’37 - 1ère  triple 11m19 - 3ème disque 22m22

GRAUSS Lisa:  1000m  3’18’’64 - longueur 3m96 - marteau 16m24

HUMMEL Manon: 1000m 3’35’’16

PFEND Claire: 3ème marteau 32m89 - 100m 3’22’24 - longueurs 4m28

HULTER Ghilain: 100m 13’’01 - longueur  4m44 - Poids  8m49

Voir les commentaires

Divers résultats de nos athlètes

Publié le par Jean-Georges

Le 22 mai:

 

                                               Le Trail des Marcaires 52km 2572m D+                              Le défi de Muhlbach 31km 1658m D+

      Poyet Christine 6h07'14'' 1ère SEF                          Knaebel Sebastien 4h14'00'' 95ème SEM

 

Le 04 juin:      Les Courses de Morsbronn

 

 4400m

 

  

           Deck Joel 13'55''                    Hausberger Christian 17'10''                Bayer Adrien 18'31''                                 3ème SEM                                   8ème V2M                                25ème SEM

 

 

1600m

THERAUD LEYNA 0h06'32'' 2 POF
ROTT SARAH 0h07'07'' 5 POF

Voir les commentaires

Hâte d'y être

Publié le par Jean-Georges

Les traileurs du RACW sont impatients et ont hâtes d'y être.

Hé oui! ce weekend ils seront dans le jura pour participer à la Transju'Trail, 36km et 2000m de dénivelé positif. Ce sera leur deuxième étapes du TTN.

Départ de la course à ''Morez'', arrivée à la station de ski ''Les Rousses'' via La Dôle un des points culminant du Jura.

La Dôle est un sommet situé dans le sud-ouest du Jura Vaudois en Suisse, culminant à 1677m d'altitude. C'est après le Mont Tendre le second plus haut sommet du Jura suisse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Objectif! se faire plaisir, voir du pays et se faire un weekend entre copain.

Bon courage Markus, Thierry, Bruno et Jean-Georges pour le 36km

Egalement à Marielle Kuntz et à son compagnon qui eux participeront au 23km.

 

Et pour oublier personne, Florian sera aussi du voyage et aura comme tâche de nous suivre sur le parcours et de nous ramener le maximum de cliché possible.

 

La suite dans quelques jours.....................

 

 

Voir les commentaires

Schluchseelauf 2016

Publié le par Jean-Georges

Depuis des années j’envisage de faire cette magnifique course, mais d’autres priorités m’en empêchaient.

Je connais très bien ce magnifique petit coin de la forêt noire, des week-ends  SPA, des promenades sur le Feldberg, au Titisee ou alors la visite de la plus grande brasserie de la forêt noire ROTHAUS (sponsor officiel de la course), tout cela fait la richesse de la région du SCHLUCHSEE.

Ainsi, le 8 mai dernier mon agenda ne m’indiquait bizarrement aucune notification, quelle chance, pourrais-je enfin participé à cette course !

J’ai donc aussi tôt contacté mes collègues de club, mais personne n’était dispo, alors des amis qui connaissaient également ce joli petit coin de paradis n’ont pas hésité à m’accompagner.

Le programme était simple, moi je participe à la course pendant qu’eux faisaient du tourisme et prenaient un bain de soleil sur l’une des terrasses qui borde le lac, mais à l’arrivée ils étaient là pour m’accueillir et m’encourager, merci à mon fan club !

Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016
Schluchseelauf 2016

Ce magnifique circuit long de 18.2 km fait le tour complet du lac situé à 1000m d’altitude, il y avait de temps en temps quelques petites butes (180m D+) juste pour nous rappeler que la terre n’est pas complètement ronde.

J’ai bouclé la boucle en 1h24’09’’ (26ème M50) sous un soleil de plomb qui m’a d’ailleurs infligé un grand coup de soleil.

3106 athlètes ont participé à cette 32ème  édition du Schluchseelauf, six vagues de départ étaient nécessaires pour canaliser cette immense foule, mais après 32 éditions les organisateurs sont bien rodés et je peux que les féliciter pour cette organisation sans faille. 

je reviendrais l’année prochaine , c'est promis.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>